• Tête de bois.

    Me promenant au bord de l’eau

    Au détour d’un méandre

    Surpris, face à moi, rencontrais

    Un gros lézard de Komodo

    Comment faire pour me défendre ?

    Eh bien ! Vif, je le capturais.

     

    Tête de bois.

     

    Tête de bois.

     

    °koukou42°


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mai à 14:46

    Les bois flottés ou abandonnés ont parfois de bien étranges allurres

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :